LUNDI 18 JUIN 2020

 

Mes amis,

Ca y est ! Le maire de Blagnac a donné son autorisation de réouverture de la base sportive des Quinze Sols et de la pratique des activités, lundi 18 mai, mais sous certaines conditions.
Vous trouverez ci-dessous des extraits de l’attestation d’engagement de ces mesures sanitaires que j’ai dû signer.
Je vous demande expressément de les respecter sous peine de fermeture de notre activité en cas de non-respect total ou partiel, constaté.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- Rappel et précision des règles sanitaires (lavage des mains, port du masque, tenues des cours en extérieur uniquement permettant une distanciation physique 4m² min pour chaque personne…). Elles seront affichées sur les parois du local.

- Mise à disposition des masques pour ceux qui en seraient démunis, du gel hydro alcoolique et la possibilité de se laver les mains avec du savon dans le local, 1 personne à la fois.

- Port des masques obligatoire lors des phases d’accueil et de pratique.

- Réduction des groupes sur les aires de préparation : 10 pratiquants au maximum dont 5 pilotes au maximum en bord de piste pour respecter plus facilement les règles de distanciation et diminuer les interférences interpersonnelles. Gestion des effectifs sur planning et inscription préalable. L’association s’engage à cet effet à communiquer les coordonnées de chaque participant aux services sanitaires qui en feraient la demande à visée épidémiologique.

- Utilisation par les pratiquants de leurs propres équipements de protection individuelle et de leur matériel de pratique, et pas d’échange de matériel, outillage, entre pratiquants sans désinfection préalable.

-Terrain dédié à la seule pratique aérienne et à l’exclusion de tout regroupement festif : fermeture de la terrasse, aucune consommation de boisson ou nourriture sur place. A l’issue de la pratique, l’adhérent quitte la zone et rentre chez lui.

 Afin de nous conformer scrupuleusement à ces règles évidentes de sécurité sanitaire, nous allons dès lundi matin:
         - Matérialiser les aires de préparations de nos modèles, à l’aide de barrières entre les bloc-tables. (espacement individuel de 4m²)
         - Afficher les consignes sur les parois extérieures du local et sur le panneau de fréquence.
         - Mettre à disposition du gel hydro alcoolique près du panneau de fréquence
         - Mettre à disposition près de la porte du local, un cahier pour que chacun puisse inscrive son nom, la date et l'heure d’arrivée, dans le but d’informer, sur demande expresse des services sanitaires. (En cas de besoin de suivi pour rechercher des personnes potentiellement infectées.)
         - De façon générale, il ne s’agit ni plus, ni moins que ce que nous faisons depuis le 17 mars, lors de nos déplacements. La mesure la plus efficace restant bien sûr, le respect de la distanciation.
 
Si ces consignes sont respectées, et si l’affluence du site est régulée correctement, de façon responsable, cordiale et avec un esprit de partage solidaire, nous n’aurons pas besoin de mettre en place des contraintes lourdes, comme par exemple, une pré-inscription sur fichier informatique, des arbitrages sur des plages horaires trop souvent réservées par les mêmes personnes, etc.

Dix personnes A LA FOIS sur le site, cela peut s’autogérer si chacun y met du sien. Je ne doute pas que nous y arrivions, le temps que ce « verrou » saute lorsque la situation s’améliorera.

Mais n’oublions pas que le virus circule toujours en Haute Garonne, comme il nous l’est encore rappelé aujourd’hui par l’ARS.

Alors, allons voler, mais appliquons ces consignes pour le bien de tous, et pour la pérennité de notre passion.
 
Dernier point, mais pas des moindre...une petite relecture du règlement intérieur avant de reprendre ne serait pas inutile car après 2 mois d'inactivité... comme par exemple, se rappeler que le "jet" se pratique du lundi matin au samedi midi, qu'on ne survole pas le point hélico, que les pilotes se regroupent pour voler (à 1.5 m des uns des autres, bien sur!), qu'on annonce sa prise de terrain, qu'on ne suvole pas l'espace derriere la piste (parking, local, tarmac...), etc...

 


Bien amicalement et très bientôt sur le terrain.
Michel GAMBLIN